Nous prévoyons vous faire part de toutes représailles, toute forme d’intimidation ou de violence exercée en lien avec cette PRISE DE PAROLE CITOYENNE.

Menace à l’intégrité physique

-Une première menace de s’en prendre à mon intégrité physique m’a été communiquée, le 21 février 2021.