Suite à l’annonce officielle, le 19 mai 2020, par le Syndicat du personnel professionnel du Collège Lionel-Groulx FPPC-CSQ de ne pas assurer la défense des 7 griefs syndicaux FPPC-CSQ et du grief patronal de réclamation du congé (suite au bris, par l’employeur de l’Entente 2016-2021 FPPC-CSQ de congé à traitement anticipé), voici la deuxième plainte déposée au Tribunal administratif du Québec, le 11 novembre 2021.Un document officiel demandé par la juge administrative du Tribunal administratif du travail lors de la comparution du 15 mai 2019; celle-ci invoquant que des affirmations verbales à ce sujet, par le Comité exécutif de mon Syndicat local FPPC-CSQ étaient insuffisantes pour le traitement de ma première plainte.

___________________

-La lettre de désistement officiel, du Syndicat du personnel professionnel du Collège Lionel-Groulx FPPC-CSQ

Lettre 2020.05.19

 

-La deuxième plainte au Tribunal administratif du travail du Québec, déposée le 11 novembre 2021.

11 novembre 2020 Angèle Boulay plainte fml_pa_asso_sal_art_47_2_code-1

La lettre -Plainte du 11 novembre 2020 Microsoft Office Word

SECTION 4- Description des faits Microsoft Office Word (2)

23 mars 2020 Syndicat FPPC-CSQ

Grief 107_patronal

Lettre 2019.12.16

Lettre 2020.03.11

Lettre 2020.05.19

_________________

 

La prochaine comparution au Tribunal administratif du travail,  pour ce dossier en litige au Collège Lionel-Groulx,  aura lieu le 10 juin 2021.

Annonce de la partie patronale avec Me Marie-Christine Tremblay:

Comparution 27-01-2021

Annonce de la partie syndicale avec Me Anne-Julie Rolland:

22833 – Comparution TAT-DRT – 9 avril 2021

__________________

 

EN ATTENDANT L’AUDIENCE DU 10 JUIN 2021

VOICI UNE PETITE HISTOIRE QUI EN DIT LONG SUR LE MILIEU SYNDICAL EN ALLIANCE AVEC LA PARTIE PATRONALE AU COLLÈGE LIONEL-GROULX

C’est l’histoire de Monsieur Beaupré, au Collège Lionel-Groulx qui est tombé dans les très très très bonnes grâces de Me Anne-Julie Rolland, avocate de la partie syndicale CSQ et de Me Marie-Christine Tremblay, avocate de la partie patronale-Fédération des cégeps, en 2016.

Il était une fois,